Forum international de l’ESS, Montréal, Du 17 au 20 octobre 2011


Le Fiess, Forum International de l’économie sociale et solidaire, est organisé par le Chantier de l’économie sociale, en partenariat avec le gouvernement du Québec et la Ville de Montréal et d’autres acteurs locaux. C’est une rencontre internationale avec pour thème principal le nécessaire dialogue État - société civile pour l’élaboration de politiques publiques en faveur de l’économie sociale et solidaire.

Une présentation reprise du site de la rencontre

Thématiques

Ce forum se veut avant tout un lieu de rencontre de personnes et d’idées. Toutes les activités auxquelles prendront part les participants seront conduites selon une approche participative et interactive. A l’instar des méthodes qu’il cherche à promouvoir, ce Forum travaillera donc dans un esprit de co-construction et de dialogue.
Objectifs :

  • Réunir les principaux acteurs de l’économie sociale et solidaire de divers pays du Nord et du Sud ainsi que leurs partenaires au sein des instances gouvernementales, du mouvement syndical, des organismes de recherche et des institutions internationales.
  • Contribuer au renforcement des partenariats entre la société civile et les pouvoirs publics en faveur de l’économie sociale et solidaire dans les divers pays participants.
  • Mettre en valeur les expériences réussies de partenariat, notamment dans l’élaboration des politiques publiques.
  • Contribuer au développement d’échanges internationaux et interrégionaux sur le thème de l’économie sociale et solidaire.

Thématiques générales du forum :

- L’économie sociale et solidaire

L’économie sociale et solidaire est un secteur économique qui n’appartient ni à l’économie publique, ni à l’économie privée. Elle combine la production de biens et de services visant à l’intérêt général avec des structures indépendantes de l’État et un mode d’entreprenariat collectif. Ce faisant, elle est amenée à collaborer avec divers instances gouvernementales.

Autrement dit, l’économie sociale et solidaire regroupe l’ensemble des organisations à but non lucratif, coopératives, mutuelles et associations. L’action de ces entreprises est fondée sur des valeurs de solidarité et de démocratie contribuant à la fois au bien-être social et à la croissance économique et s’ordonne autour des principes et règles de fonctionnement suivants :

  • l’entreprise d’économie sociale a pour finalité de servir ses membres ou la collectivité plutôt que de simplement engendrer des profits et viser le rendement financier ;
  • elle a une autonomie de gestion par rapport à l’État ;
  • elle intègre dans ses statuts et ses façons de faire un processus de décision démocratique impliquant usagères et usagers, travailleuses et travailleurs ;
  • elle défend la primauté des personnes et du travail sur le capital dans la répartition de ses surplus et revenus ;
  • elle fonde ses activités sur les principes de la participation, de la prise en charge et de la responsabilité individuelle et collective.

- Dialogue entre société civile et pouvoirs publics, partenariat public-communauté (PPC) et co-construction des politiques publiques

Parmi les nombreux défis auxquels cette nouvelle économie doit faire face, le problème du manque de collaboration entre les secteurs public et civil a pris de plus en plus de place au sein des débats internationaux entre praticiens, chercheurs et autres acteurs du domaine. Il est aujourd’hui reconnu que, sans un renforcement des partenariats entre les acteurs de l’économie sociale, les mouvements de la société civile et les pouvoirs publics, l’économie sociale et solidaire ne pourra pas développer pleinement son potentiel. C’est de ce constat qu’est née l’idée de cette rencontre internationale qui aura pour thème principal : le nécessaire dialogue État – société civile pour l’élaboration de politiques publiques en faveur de l’économie sociale et solidaire.

Les pratiques de co-construction sont depuis longtemps reconnues dans de nombreux domaines. Plus récemment, elles ont fait leur apparition au sein des discussions sur la nouvelle gouvernance de concert avec les notions de dialogue sur les politiques et de communauté de pratique. L’un des grands enjeux de ce forum sera donc d’introduire et de discuter des méthodes et pratiques facilitant cette co-construction des politiques publiques.

Thèmes de travail spécifiques

- Territoire et développement local

L’économie sociale et solidaire est avant tout issue des actions collectives locales. Parmi elles, les expériences les plus réussies ont un ancrage territorial. Ce thème sera au cœur du Forum. Par ailleurs, c’est à l’intérieur de ce thème que sera abordé de façon plus précise le rôle des pouvoirs publics et des acteurs locaux.

- Innovation et entrepreneuriat collectif

L’économie sociale et solidaire se caractérise par une nouvelle manière d’entreprendre dans tous les secteurs, par une approche collective qui rassemble des engagements sociaux, économiques et environnementaux. Au coeur de cet entreprenariat collectif se trouve l’innovation. Nouvelles formes juridiques, nouveaux partenariats développés, nouvelles façons de répondre à des besoins, nouveaux modes de production impliquant davantage les travailleurs et travailleuses, bref, l’économie sociale et solidaire suscite bel et bien l’innovation. Ces innovations se retrouvent dans le développement d’un ensemble de secteurs (logement, tourisme, etc.) et sont bien souvent reprises par la suite sous forme de politiques publiques qui leurs assurent une plus grande stabilité.

- Finance et commerce solidaires

L’accès à du capital adapté aux réalités de l’économie sociale et solidaire demeure un enjeu de taille pour tous les pays. La question se décline par ailleurs sous différents aspects : accès au capital, soutien à l’émergence des entreprises, commercialisation, accès au marché, etc. Au cœur de ce thème se trouvent les liens entre l’économie sociale et solidaire et les marchés locaux, les marchés publics, la consommation responsable et solidaire.

- Emploi et travail

Partout où elle se développe, l’économie sociale et solidaire répond à un besoin de création d’emplois. Elle ouvre aussi sur des pratiques de démocratisation dans la gestion du travail. Dans les pays du Sud, les processus de formalisation de l’économie populaire menant à la création d’emplois décents passent de plus en plus par cette voie. Par ailleurs, dans plusieurs pays, le mouvement syndical joue un rôle actif dans le développement de l’économie sociale et solidaire. Ainsi, le rôle des syndicats dans l’appui à la création d’entreprises et dans le développement local et régional doit être analysé plus attentivement.

-  Sécurité et souveraineté alimentaire

La question de la sécurité et de la souveraineté alimentaire se pose de façon fort différente dans les pays occidentaux et dans les pays du Sud. Plusieurs pays en développement élaborent et adoptent des politiques de sécurité alimentaire grâce à un dialogue avec des organisations de la société civile. Dans ce contexte, ce thème souhaite aborder l’émergence d’entreprises d’économie sociale et solidaire de production et de transformation de produits agroalimentaires et plus largement, la contribution de l’économie sociale et solidaire à la sécurité et à la souveraineté alimentaire.

Projet de recherche pre-Forum

Les discussions et débats du forum seront alimentés par des travaux de recherche réalisés en prévision de l’événement. Ces travaux consisteront en une étude comparative des politiques et expériences de partenariat public/communauté qui ont su favoriser l’émergence d’entreprises d’économie sociale et solidaire contribuant à l’atteinte d’objectifs de développement économique et social. Plus spécifiquement, ils aboutiront à la production de cinq documents de travail sur cinq thèmes spécifiques, une recherche transversale, ainsi qu’à la réalisation de six études de cas nationaux. Comme vous pourrez le constater, ces travaux ont été réalisés en plusieurs langues. Ils sont disponibles dans leurs langues originales, sauf l’étude de cas sur le Brésil qui a été traduite en espagnol.

Documents de travail

- Territoire et développement local – Téléchargez le document de travail(Anglais)

- Innovation et entrepreneuriat collectif – Téléchargez le document de travail (Anglais)

- Finance et commerce solidaires – Téléchargez le document de travail(Anglais)

- Emploi et travail – Téléchargez le document de travail(Français)

- Sécurité et souveraineté alimentaires – Téléchargez le document de travail (Anglais)

Étude de cas nationaux

- Afrique du Sud – Téléchargez l’étude de cas (Anglais)

- Bolivie – Téléchargez l’étude de cas (Espagnol)

- Brésil - Téléchargez l’étude de cas (Espagnol)

- Canada - Téléchargez l’étude de cas (Français/Anglais)

- Espagne - Téléchargez l’étude de cas(Espagnol)

- Mali - Téléchargez l’étude de cas (Français)

Posté le mardi 11 octobre 2011
licence de l’article : Contacter l’auteur