Que valent les projets entrepreneuriaux dans le cadre scolaire ?


Un article repris du site "Entrepreneuriat : apprendre, entreprendre, se surprendre", Le blog d’Advancia, site de veille quotidienne sur l’entrepreneuriat,

Un site sous licence [Creative commons-http://creativecommons.org/licenses/by-nc-sa/2.5/]

Au Québec, une étude du Centre de recherche et d’intervention sur la réussite scolaire (CRIRES) vient de mesurer les retombées des projets entrepreneuriaux à l’école sur la réussite scolaire et personnelle des jeunes.

L’objectif de cette étude était de faire connaître les valeurs entrepreneuriales auprès des élèves des écoles à travers trois grands types de projets :

  • entrepreneuriat-étude : sur le modèle connu du sport-étude, avec des cours le matin et de l’entrepreneuriat l’après-midi
  • une création d’entreprise
  • un projet scolaire sur l’année.

- Mesures de la réussite personnelle : confiance en soi, sentiment d’efficacité personnelle, autonomie, Projet entrepreneurial ecole débrouillardise, créativité, respect des autres.

- Mesures de la réussite scolaire : persévérance, amélioration des résultats dans certaines matières, motivation, rapport à l’école et à l’apprentissage.

Premières observations :

Les activités entrepreneuriales semblent avoir un impact plus important lorsque :

- Elles sont intégrées au contenu d’un cours
- L’objectif du projet est centré sur le développement personnel de l’élève
- Le travail d’équipe et le leadership sont partagés entre les élèves, les professeurs et la direction
- L’activité répond à un besoin de la communauté.

- Lire une première analyse de cette étude (10 diapos), avec notamment les cas où le projet a bien fonctionné et l’impact quand, au contraire, le projet n’a pas marché.
(Publication du rapport complet prévue en mars 2010).

Rédigé par Anne Brunet-Mbappe le 23 novembre 2009 à 08:23 dans Esprit

Posté le dimanche 20 décembre 2009
©© eco-co-sol, article sous licence creative common (cc by-nc-sa) info